×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Covid-19 : mise en place d’un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin - Secret Media Writer

Covid-19 : mise en place d’un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais !

Sauvés par le gong ! Si le confinement ne fait pas de quartier du Pas-de-Calais, le Nord est finalement épargné. Le Premier Ministre a annoncé hier un confinement le week-end pour le département calaisien. 

Cela pendait au nez de nos voisins depuis l’annonce du confinement le week-end à Dunkerque, à l’instar de Nice. Le coup de massue est tombé hier jeudi 4 mars à 18h. Si le Pas-de-Calais se retrouve dans le même sac, le Nord se voit accorder un sursis, sous le regard critique de certains élus qui dénoncent un manque de cohérence.

En cause, la flambée du virus sur le territoire et la saturation des hôpitaux, avec près de 100% des lits de réanimation occupés. Le taux d’incidence s’élève à plus de 400 pour 100.000 habitants, soit le double de la moyenne nationale, avec une jolie augmentation de 23% cette semaine.

Afin de freiner l’évolution du virus, sous la menace du variant anglais, Jean Castex joue la carte de la sûreté. De nouvelles mesures sanitaires ont donc été mises en place dans les territoires où le virus circule le plus. Dès ce soir, un confinement est donc instauré le week-end pour les 4 à venir, et le port du masque devient obligatoire dans la totalité du département, le seul concerné par ces mesures en France. L’île-de-France peut souffler, elle ne sera pas touchée par un confinement ce week-end.

Mise en place de nouvelles mesures sanitaires

1,5 millions d’habitants du département Pas-de-Calais devront donc passer le week-end chez eux. dès ce soir vendredi 5 mars, à partir de 18h00. Bien évidemment, le confinement la semaine à 18h00 reste également en vigueur. Seules sont autorisées les sorties «essentielles» : courses alimentaires, visite chez un médecin, motif impérieux ou encore promenade d’1h dans un rayon de 5 kilomètres. La fameuse attestation signe donc son grand retour.

D’autres mesures seront également appliquées : la fermeture des espaces commerciaux de plus de 5.000 m2, la fermeture des magasins non-essentiels pendant le week-end, une jauge de 15 m2 par client dans les magasins. Pour rappel, le non-respect de ces mesures entraînera une amende de 135 euros.

Publicité

Une annonce qui ne fait pas l’unanimité

Le maire de Touquet s’indigne : « Pourquoi confiner le Pas-de-Calais et pas le Nord ? Alors qu’on sait que c’est très compliqué de séparer ces deux départements qui sont très proches l’un de l’autre ? ».Daniel Fasquelle dénonce egalement le sursis accordé à Paris ou à Marseille, alors que le taux d’indicence y est similaire. Un avis partagé par Steve Briois, maire de Hénin-Beaumont, Olivier Gaquerre, maire de Béthune, ou Marine le Pen.

La seule issue : la course au vaccin. Ce sont 10 000 doses de vaccin AstraZeneca qui vont arriver sur le territoire. Parmi elles, 6 000 sont destinées à 3 nouveaux centres de vaccination à Béthune, Calais et Boulogne-sur-Mer. Le maire de Béthune estime d’ailleurs « 100 personnes vaccinées par heure ». Restez connectés…

Après Dunkerque, faut-il craindre un reconfinement à Lille ?

© Photo de couverture : Shutterstock

Top Nouveautés