×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Top 10 des expressions du Nord !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin - Secret Media Writer

Top 10 des expressions du Nord !

« Ej t’arconnôs ti z’aute, t’es d’min couin ! » N’ayez crainte, il ne s’agit nullement d’une insulte. Si l’on vous apostrophe de la sorte, c’est que vous faites partie de la communauté. Oui, dans le ch’nord, on a notre petit caractère et on entend bien résister à l’envahisseur parisien à coup de chtimi, picard, rouchi et  flamand occidental. Voici un florilège d’expressions nordistes qui vous laissera tout ébaubi !

1. Hein ?

C’est la façon la plus élégante, courtoise et polie qu’ont trouvée les habitants du Nord pour dire « Pardonnez-moi, je n’ai pas saisi le sens de votre question. Pourriez-vous répéter s’il-vous-plaît ? ». Plus qu’une expression, le « Hein » est presque un signe de ponctuation chez les nordistes !

2. On se dit quoi

Dans le Nord, pas de secrets, on se dit tout ! On se dit quoi, on se tient au jus, on se tient au courant, quô. Attention, expression à n’utiliser qu’entre nordistes, sous peine de recréer le fameux quiproquo du film « Bienvenue chez les ch’tis », référence en matière de bien parler chtimi. « – Je vous appelle et je vous dis quoi. – Bah je sais pas moi, par exemple, que le dossier est bien arrivé au centre de tri ».

3. La drache

« Il drache », « Il va dracher » ! Si vous entendez cette expression, repliez-vous et couvrez-vous ! Il ne s’agit pas de l’alerte d’une invasion parisienne, mais d’une prévision météo qui prévoit de la pluie. Et pas du crachin comme en Bretagne, cette petite pluie fine, mais une bonne grosse pluie qui vous rend tout fraîque !

4. Du brun

Ne choisissez surtout pas du brun pour repeindre les murs de la chambre de bébé… En effet, ce n’est ni une couleur à la mode, ni une peinture du plus bel effet ! Le brun c’est tout simplement de la matière fécale… Et l’un des jurons les plus utilisés dans le Nord : « Brun, il drache ! »

5. Braire

« Quand on vient à Lille, on braie 2 fois : quand on arrive et quand on repart ». Rien de plus imagé, il s’agit de la version ch’ti du verbe « pleurer ». Alors arrête de braire gamin, « gueule un coup et saque din ! » comme dirait Kamini avec son flow qui vient pas de la zone.

6. Le p’tit pain

Si le débat fait rage entre l’Aquitaine « chocolatine » et le reste de la France « pain au chocolat », on oublie souvent les nordistes, qui ont décidé de casser les codes avec leur « petit pain ». À ne surtout pas utiliser dans une boulangerie du Marais à Paris, sous peine, 1, d’être vraiment déçu, ou 2, de déclencher une guerre sans merci.

Publicité

7. Un drôle

Si l’on dit de vous que vous êtes « un drôle », effacez immédiatement ce sourire niais de votre visage ! Ne pensez pas à tout plaquer pour vous lancer dans une carrière de one-man show. Non, on ne vous considère pas comme l’être le plus hilarant de cette planète, mais on considère que vous êtes un spécimen à part. Weirdo, bizarre, chelou.

8. Un crayon de bois

Si votre collègue vous demande de lui prêter un crayon de bois, ne soyez pas surpris. Tendez-lui naturellement un crayon à papier ou un crayon gris et cessez de penser qu’elle est tout droit sortie de l’âge de pierre.

9. Du chicon

À Lille, on cuisine le chicon à toutes les sauces ! Chicon braisé, chicon gratin, chicon farci en robe de lard… Le chicon, c’est cette variété de chicorée amère que vous détestiez quans vous étiez enfant. Oui, le chicon, ce n’est mi plus ni moins qu’une endive.

10. Babache, boubourse

Babache, simplet, qui n’a pas inventé l’eau chaude ou la poudre, comme vous préférez. Popularisé par Danny Boon, ce mot fait maintenant partie du dictionnaire. « n et adj. régional (Nord) fam. : Imbécile. Quelle babache celle-là ».

© Photo de couverture : MyCanal

À faire Culture