×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Takk, le nouveau tiers-lieu de la rue d’Esquermes !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin - Secret Media Writer

Takk, le nouveau tiers-lieu de la rue d’Esquermes !

Café studieux, comptoir gourmand, atelier des possibles… C’est avec ces mots que se définit Takk. le futur tiers-lieu de la rue d’Esquermes. Un lieu qui promet d’être gourmand, cosy et généreux à souhait. L’ouverture est prévue pour le printemps, mais Takk nous dit déjà « Merci » en islandais. 

À la tête de ce projet de casse-cou, en pleine crise sanitaire, Caroline, une lilloise bouillonnante d’idées, en pleine reconversion profesionnelle. En effet, l’entrepreneuse a travaillé dans le domaine de la communication et du marketing pendant plus de 12 ans avant d’opérer un virage à 360 degrés. Chassez le naturel et il revient au galop ! En effet, notre compère lilloise est passionnée de cuisine depuis toujours. D’ailleurs, son CV est en béton ! Après avoir obtenu son CAP pâtisserie en 2019, elle a fait ses armes chez Coffee Makers et Tranquille Émile.

Un nouvel espace hybride

Il y a deux ans et demi, Caroline pose la première pierre à l’édifice : elle tombe amoureuse d’un local de 180m carrés, au 66 rue Esquermes, dans son quartier. Mais si, vous voyez, le local à la devanture colorée, juste en face du salon de thé La Face B ! Accompagnée de son compagnon Nathan, architecte de profession, elle commence à imaginer son nouveau projet.

Un salon de thé ? Et pourquoi pas transformer le concept du coworking en café studieux ? Bien sûr, après l’effort le réconfort : des pâtisseries ! Et pourquoi pas aussi lancer des ateliers ? Du tricot, des activités pour enfants… Un coin brocante ? Résultat : un lieu de quartier modulable, convivial et gourmand ouvert à toutes les générations. C’est sur Ulule, référence des plateformes de financement participatif, que l’idée prend forme.

Publicité

Une formule unique, un concept responsable

La particularité de Takk. : on paye à l’heure passée sur place. Vous enregistrez votre heure d’arrivée, vous déguster des cookies en sirotant un thé, puis vous repassez en caisse pour payer à raison de 5€/heure.

Cerise sur le gâteau ou graines de courges sur le carrot-cake, Caroline souhaite promouvoir des valeurs environnementales : la plupart des produits seront locaux, et issus d’une agriculture raisonnée ! D’ailleurs, la future propiétaire pense à y installer un relais pour des paniers de légumes.

Vous trépignez d’impatience ? Nous aussi. L’ouverture est prévue pour avril, mais restez connectés ! Takk !

À lire sur Lille Secret :
👉La comfort food de Chez Marinette débarque bientôt à Lille !

© Photo de couverture : Takk.