×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Le Palais de Justice, élu bâtiment le plus laid de Lille par les lillois !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin - Secret Media Writer

Le Palais de Justice, élu bâtiment le plus laid de Lille par les lillois !

20 Minutes a lancé un sondage « Archimoche ?  » sur sa page Facebook afin de connaître quel était le bâtiment le plus laid de Lille selon les lillois. Le verdict est tombé et il est sans appel… La palme revient au Palais de Justice, élu « bâtiment le plus laid de Lille » par ses habitants. Explications. 

Certains le qualifient d’horrible, d’autres avouent trouver un certain charme dans sa modernité… Une chose est sûre : le bâtiment ne laisse personne indifférent ! Et c’est d’ailleurs tout l’intérêt de ce sondage. Les avis sur la question divergent mais la majorité finit par l’emporter : le Palais de Justice est le bâtiment le plus laid de la ville. 

« Une tache dans le paysage »

« C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! ». Le Palais de Justice se dresse sur Lille comme le nez sur le visage de Cyrano de Bergerac, massif, trop proéminent. Jugé « trop haut« , « pas harmonieux« , « raté« … Les lillois ne sont pas à court d’ajectifs.

« Une verrue », « du gris, du gris et du gris », « J’espère que l’architecte a fini en prison » , les habitants y vont de leur métaphore ou de leur commentaire assassin à propos de l’esthétique du bâtiment. Pour beaucoup, la tour de béton aux 12 étages et aux 50 mètres de haut fait tache parmi les monuments de style flamand, surtout dans un quartier où les bâtiments sont assez bas.

« Rendez-nous notre ancien palais de justice ! »

Le premier palais de justice était de style néoclassique, à la façade sobre sublimée par un fronton et aux colonnes de temple grec. Voyez plutôt :

Publicité

Détruit en 1963, le palais de justice est alors remplacé par une œuvre moderne très controversée de Jean Willerval, dans une architecture de style « brutaliste » et monumental. Ça ne fait pas rêver… Et pourtant, il faut croire que c’était la mode dans les années 60 !

Une réhabilitation à envisager ?

Certains lillois avouent ne plus pouvoir encadrer ce bloc de béton. Cela tombe plutôt bien : le tribunal doit déménager d’ici quelques années dans un bâtiment flambant neuf à quelques pas seulement. Deux solutions : le bâtiment pourrait être ou bien détruit, ou bien réhabilité. Pensez-y, avec un bon ravalement de façade, ce bâtiment au point de vue magnifique pourrait finalement être le nouvel emblème de la ville !

© Photo de couverture : Shutterstock

À faire Culture